Pour son 3ème match amical, malgré une bonne première période, le FCGM s’incline face à l’US Changé.

Les Changéens s’offrent la première occasion. Le coup franc de Legendre termine sur le poteau (3’) du gardien de Guipry-Messac, prêté exceptionnellement sur ce match par les locaux, les trois gardiens Bretons étant absents. La suite est une succession d’opportunité pour le FCGM d’ouvrir le score.

La frappe de DIABY entre les jambes du gardien est freinée puis dégagée par un défenseur (15’), MBAZOMO, qui avait éliminé le gardien d’un crochet, est accroché par le gardien Dramé mais l’arbitre ne siffle pas un penalty, pourtant évident (16’), provoquant la colère de Pascal Pouthier, le Mayennais entraîneur des Bretons. Le coup franc de MOHAMED (20’) et la frappe de TANCHOT (22’) sont sortis par Dramé.

Guipry-Messac avait été averti dès la troisième minute sur un coup franc excentré côté gauche. Dans la même position, Legendre ne se fait pas prier pour cette fois ouvrir le score d’une frappe logée dans le petit filet opposé du gardien (1-0, 24’). Changé, qui a remis le pied sur le ballon, double la mise dix minutes plus tard. Marteau, n’ayant plus qu’à pousser un centre à ras de terre venu de la gauche après un coup franc joué vite. Les joueurs du FCGM contestant auprès de l’arbitre (2-0, 38’). En trois occasions, les Mayennais inscrivent deux buts. Brault ne sera même pas loin de tripler la mise juste avant la pause mais sa frappe enroulée fuit le cadre.

On a encore énormément de travail. Entre les deux surfaces, il y a des choses intéressantes. Mais dans le réalisme, on est catastrophique. On fait des fautes au niveau de la surface alors qu’eux les font au milieu de terrain, c’est la différence. C’est l’apprentissage, les matches amicaux. Un moment, j’ai entendu le défenseur adverse dire : ce n’est pas beau mais on ne prend pas de but. J’aimerais entendre ça aussi chez moi, concède Pascal POUTHIER.

Après une causerie de Bertrand Girard façon professeur des écoles sur les marches du stade Dalibard, les Changéens haussent le rythme et ajustent leurs transmissions.

Brault, surpris par la mauvaise relance du gardien, écrase trop sa frappe (53’). Daramy offre d’une malicieuse passe lobée une superbe occasion à Marteau qui frappe au-dessus (54’). La tête de Brault n’est pas assez puissante pour tromper le gardien de Guipry (56’). Puis encore Daramy, à la réception d’un centre, élimine d’un superbe contrôle orienté son vis-à-vis mais manque sa reprise (58’).

L’agressivité globale et l’efficacité offensive dans la surface sont à améliorer. Sur la première mi-temps, on a quand même quatre ou cinq situations qu’on doit terminer même si on ne peut pas tout mettre. Quand on arrive dans la surface adverse, on doit faire plus mal mais c’est aussi le lot de notre équipe qui est assez jeune, explique Bertrand Girard, le coach de Changé.

À l’heure de jeu, avec les nombreux changements de joueurs, le match perd en intensité. Guipry-Messac sortira même la tête de l’eau. Il faudra l’intervention de Roche devant sa ligne, transfuge de l’AS Vitré, pour éviter la réduction de l’écart (72’).

Il nous manquait des joueurs, presque 5 titulaires. Mais ça me permet de voir tous les joueurs. Une saison ne se joue pas à 11. Quand on joue le haut tableau comme la saison dernière, ça passe. Mais quand on va être dans la difficulté, c’est là qu’on verra les bons joueurs.

Mais en fin de match, Changé enfonce le clou. D’abord par Mebarki (3-0, 84’), qui s’offre même un grand pont sur le gardien pour conclure dans le but vide, puis par Sauvé, dans le temps additionnel, sur un nouveau coup franc direct.

Au vu du score c’est très bien, au vu de l’adversité aussi car c’est le premier match contre une équipe de N3. Ça nous permet de nous jauger même si ce n’est pas le même groupe. Il y a beaucoup de fatigue et malgré ça on a été consistant et cohérent tout le match, résume Bertrand Girard. On a concédé peu de situations donc c’est plutôt une bonne chose et on a réussi à beaucoup marquer. On va basculer maintenant en mode compétition dès la semaine prochaine avec la réception de la TA Rennes, pour le dernier match amical.

US CHANGÉ – GUIPRY-MESSAC : 4-0 (2-0)

BUTS. US Changé : Legendre (24’), Marteau (38’), Mebarki (84’), Sauvé (91’).

Source : Ouest-France